BuçacoBuçaco

Alexandre de Almeida, fondateur de la chaîne d'hôtels du même nom, la plus ancienne du Portugal, créa les vins de Bussaco en 1917 lorsqu'il découvrit le concept de cave d'hôtel dans des hôtels européens, notamment ceux de la Côte d'Azur, où il séjourna au cours de ses innombrables voyages. Il eut alors l'idée de créer sa propre cave dans le Palace Bussaco et de se lancer dans la vinification de ceux qui allaient devenir les magnifiques « vins de Bussaco ».

C'est ainsi que s'ouvrit, au début du XXème siècle, l'une des pages les plus intéressantes du vin portugais. La naissance d'un vin qui allait devenir une icône, un véritable objet de convoitise, mais qui a toujours été délibérément éloigné des projecteurs. Alexandre de Almeida, son créateur, adopta le concept qui consiste à allier l'hôtellerie de luxe et une cave avec son propre vin. Si nous regardons en arrière, si nous remontons aux premiers millésimes, nous prenons la mesure de l'importance de cette icône qui a été servie à la table de rois, de reines et de chefs d'État, comme en témoignent les menus fièrement conservés dans l'Hôtel Palace Bussaco. Les vins de Buçaco étaient de véritables objets de culte, réservés à des cercles très restreints, à l'élite. Leurs fantastiques et majestueuses étiquettes reflètent encore de nos jours leur noblesse.

Vinification

Les Buçaco étaient, et sont toujours, vinifiés de la même manière, selon les méthodes d'antan. Les raisins provenant des régions du Dão et de Bairrada garantissent un vin génial, qui évolue magnifiquement en bouteille. Ces vins fermentent et séjournent dans des barriques de chêne français pendant 12 mois.

Notes de dégustation

Le Blanc 2001 révèle une grande profondeur d'arômes et une grande complexité. Il est riche en évocations de fruits, associées à un caractère fumé. Grande amplitude et onctuosité, associées à une très grande acidité et longueur.

Il est dans une phase parfaite, d'où il ne sortira pas avant longtemps.

Informations techniques

Producteur

Alexandre Almeida Hotels

Région

Dão et Bairrada

Cépages

Encruzado (Dão), Maria Gomes et Bical (Bairrada)

Mode de Vendange

Manuelle

Fermentation

Barriques en chêne français

Élevage

12 mois dans barriques en chêne français (300 L)

Alcool (%)

13

Alexandre de Almeida, fondateur de la chaîne d'hôtels du même nom, la plus ancienne du Portugal, créa les vins de Bussaco en 1917 lorsqu'il découvrit le concept de cave d'hôtel dans des hôtels européens, notamment ceux de la Côte d'Azur, où il séjourna au cours de ses innombrables voyages. Il eut alors l'idée de créer sa propre cave dans le Palace Bussaco et de se lancer dans la vinification de ceux qui allaient devenir les magnifiques « vins de Bussaco ».

C'est ainsi que s'ouvrit, au début du XXème siècle, l'une des pages les plus intéressantes du vin portugais. La naissance d'un vin qui allait devenir une icône, un véritable objet de convoitise, mais qui a toujours été délibérément éloigné des projecteurs. Alexandre de Almeida, son créateur, adopta le concept qui consiste à allier l'hôtellerie de luxe et une cave avec son propre vin. Si nous regardons en arrière, si nous remontons aux premiers millésimes, nous prenons la mesure de l'importance de cette icône qui a été servie à la table de rois, de reines et de chefs d'État, comme en témoignent les menus fièrement conservés dans l'Hôtel Palace Bussaco. Les vins de Buçaco étaient de véritables objets de culte, réservés à des cercles très restreints, à l'élite. Leurs fantastiques et majestueuses étiquettes reflètent encore de nos jours leur noblesse.

Vinification

Les Buçaco étaient, et sont toujours, vinifiés de la même manière, selon les méthodes d'antan. Les raisins provenant des régions du Dão et de Bairrada garantissent un vin génial, qui évolue magnifiquement en bouteille. Ces vins fermentent et séjournent dans des barriques de chêne français pendant 12 mois.

Notes de dégustation

Le Blanc 2002 révèle une jeunesse enviable, avec ses notes de fruit, de miel et de fumée. Élégant, fin et transparent. Long et en parfaite harmonie.

Informations techniques

Producteur

Alexandre Almeida Hotels

Région

Dão et Bairrada

Cépages

Encruzado (Dão), Maria Gomes et Bical (Bairrada)

Mode de Vendange

Manuelle

Fermentation

Barriques en chêne français

Élevage

12 mois dans barriques en chêne français (300 L)

Alcool (%)

13

Alexandre de Almeida, fondateur de la chaîne d'hôtels du même nom, la plus ancienne du Portugal, créa les vins de Bussaco en 1917 lorsqu'il découvrit le concept de cave d'hôtel dans des hôtels européens, notamment ceux de la Côte d'Azur, où il séjourna au cours de ses innombrables voyages. Il eut alors l'idée de créer sa propre cave dans le Palace Bussaco et de se lancer dans la vinification de ceux qui allaient devenir les magnifiques « vins de Bussaco ».

C'est ainsi que s'ouvrit, au début du XXème siècle, l'une des pages les plus intéressantes du vin portugais. La naissance d'un vin qui allait devenir une icône, un véritable objet de convoitise, mais qui a toujours été délibérément éloigné des projecteurs. Alexandre de Almeida, son créateur, adopta le concept qui consiste à allier l'hôtellerie de luxe et une cave avec son propre vin. Si nous regardons en arrière, si nous remontons aux premiers millésimes, nous prenons la mesure de l'importance de cette icône qui a été servie à la table de rois, de reines et de chefs d'État, comme en témoignent les menus fièrement conservés dans l'Hôtel Palace Bussaco. Les vins de Buçaco étaient de véritables objets de culte, réservés à des cercles très restreints, à l'élite. Leurs fantastiques et majestueuses étiquettes reflètent encore de nos jours leur noblesse.

Vinification

Les Buçaco étaient, et sont toujours, vinifiés de la même manière, selon les méthodes d'antan. Les raisins provenant des régions du Dão et de Bairrada garantissent un vin génial, qui évolue magnifiquement en bouteille. Ces vins fermentent et séjournent dans des barriques de chêne français pendant 12 mois.

Notes de dégustation

Étant donné l’extrême chaleur de cette année, la fraîcheur et la jeunesse de ce vin ressortent dès la première impression. Il ne montre aucun signe d'évolution. Très complexe, avec des notes de résine et un caractère citronné. Extrêmement frais.

En bouche, une très grande profondeur de saveurs et une merveilleuse acidité. Ce vin a un bel avenir.

Informations techniques

Producteur

Alexandre Almeida Hotels

Région

Dão et Bairrada

Cépages

Encruzado (Dão), Maria Gomes et Bical (Bairrada)

Mode de Vendange

Manuelle

Fermentation

Barriques en chêne français

Élevage

12 mois dans barriques en chêne français (300 L)

Alcool (%)

13

Alexandre de Almeida, fondateur de la chaîne d'hôtels du même nom, la plus ancienne du Portugal, créa les vins de Bussaco en 1917 lorsqu'il découvrit le concept de cave d'hôtel dans des hôtels européens, notamment ceux de la Côte d'Azur, où il séjourna au cours de ses innombrables voyages. Il eut alors l'idée de créer sa propre cave dans le Palace Bussaco et de se lancer dans la vinification de ceux qui allaient devenir les magnifiques « vins de Bussaco ».

C'est ainsi que s'ouvrit, au début du XXème siècle, l'une des pages les plus intéressantes du vin portugais. La naissance d'un vin qui allait devenir une icône, un véritable objet de convoitise, mais qui a toujours été délibérément éloigné des projecteurs. Alexandre de Almeida, son créateur, adopta le concept qui consiste à allier l'hôtellerie de luxe et une cave avec son propre vin. Si nous regardons en arrière, si nous remontons aux premiers millésimes, nous prenons la mesure de l'importance de cette icône qui a été servie à la table de rois, de reines et de chefs d'État, comme en témoignent les menus fièrement conservés dans l'Hôtel Palace Bussaco. Les vins de Buçaco étaient de véritables objets de culte, réservés à des cercles très restreints, à l'élite. Leurs fantastiques et majestueuses étiquettes reflètent encore de nos jours leur noblesse.

Vinification

Les Buçaco étaient, et sont toujours, vinifiés de la même manière, selon les méthodes d'antan. Les raisins provenant des régions du Dão et de Bairrada garantissent un vin génial, qui évolue magnifiquement en bouteille. Ces vins fermentent et séjournent dans des barriques de chêne français pendant 12 mois.

Notes de dégustation

Le Blanc 2005 est l'une des stars de la décennie. Encore très jeune, il est riche en évocations de fruits, de fumée et de fraîcheur.

L'acidité considérable montre la race de ce vin à chaque gorgée. Bien qu'il soit encore très jeune en bouche, il se dévoile à ceux qui le boivent.

Informations techniques

Producteur

Alexandre Almeida Hotels

Région

Dão et Bairrada

Cépages

Encruzado (Dão), Maria Gomes et Bical (Bairrada)

Mode de Vendange

Manuelle

Fermentation

Barriques en chêne français

Élevage

12 mois dans barriques en chêne français (300 L)

Alcool (%)

13

Alexandre de Almeida, fondateur de la chaîne d'hôtels du même nom, la plus ancienne du Portugal, créa les vins de Bussaco en 1917 lorsqu'il découvrit le concept de cave d'hôtel dans des hôtels européens, notamment ceux de la Côte d'Azur, où il séjourna au cours de ses innombrables voyages. Il eut alors l'idée de créer sa propre cave dans le Palace Bussaco et de se lancer dans la vinification de ceux qui allaient devenir les magnifiques « vins de Bussaco ».

C'est ainsi que s'ouvrit, au début du XXème siècle, l'une des pages les plus intéressantes du vin portugais. La naissance d'un vin qui allait devenir une icône, un véritable objet de convoitise, mais qui a toujours été délibérément éloigné des projecteurs. Alexandre de Almeida, son créateur, adopta le concept qui consiste à allier l'hôtellerie de luxe et une cave avec son propre vin. Si nous regardons en arrière, si nous remontons aux premiers millésimes, nous prenons la mesure de l'importance de cette icône qui a été servie à la table de rois, de reines et de chefs d'État, comme en témoignent les menus fièrement conservés dans l'Hôtel Palace Bussaco. Les vins de Buçaco étaient de véritables objets de culte, réservés à des cercles très restreints, à l'élite. Leurs fantastiques et majestueuses étiquettes reflètent encore de nos jours leur noblesse.

Vinification

Les Buçaco étaient, et sont toujours, vinifiés de la même manière, selon les méthodes d'antan. Les raisins provenant des régions du Dão et de Bairrada garantissent un vin génial, qui évolue magnifiquement en bouteille. Ces vins fermentent et séjournent dans des barriques de chêne français pendant 12 mois.

Informations techniques

Producteur

Alexandre Almeida Hotels

Région

Dão et Bairrada

Cépages

Encruzado (Dão), Maria Gomes et Bical (Bairrada)

Mode de Vendange

Manuelle

Fermentation

Barriques en chêne français

Élevage

12 mois dans barriques en chêne français (300 L)

Alexandre de Almeida, fondateur de la chaîne d'hôtels du même nom, la plus ancienne du Portugal, créa les vins de Bussaco en 1917 lorsqu'il découvrit le concept de cave d'hôtel dans des hôtels européens, notamment ceux de la Côte d'Azur, où il séjourna au cours de ses innombrables voyages. Il eut alors l'idée de créer sa propre cave dans le Palace Bussaco et de se lancer dans la vinification de ceux qui allaient devenir les magnifiques « vins de Bussaco ».

C'est ainsi que s'ouvrit, au début du XXème siècle, l'une des pages les plus intéressantes du vin portugais. La naissance d'un vin qui allait devenir une icône, un véritable objet de convoitise, mais qui a toujours été délibérément éloigné des projecteurs. Alexandre de Almeida, son créateur, adopta le concept qui consiste à allier l'hôtellerie de luxe et une cave avec son propre vin. Si nous regardons en arrière, si nous remontons aux premiers millésimes, nous prenons la mesure de l'importance de cette icône qui a été servie à la table de rois, de reines et de chefs d'État, comme en témoignent les menus fièrement conservés dans l'Hôtel Palace Bussaco. Les vins de Buçaco étaient de véritables objets de culte, réservés à des cercles très restreints, à l'élite. Leurs fantastiques et majestueuses étiquettes reflètent encore de nos jours leur noblesse.

Vinification

Les Buçaco étaient, et sont toujours, vinifiés de la même manière, selon les méthodes d'antan. Les raisins provenant des régions du Dão et de Bairrada garantissent un vin génial, qui évolue magnifiquement en bouteille. Ces vins fermentent et séjournent dans des barriques de chêne français pendant 12 mois.

Notes de dégustation

Le Blanc 2008 est l'un des meilleurs vins de sa décennie, grâce à l'incroyable pureté d'arômes, à son élégance et sa transparence, ainsi qu'à sa précision et sa portée. Grand équilibre de ce vin racé et au fort potentiel. Il a un bel avenir devant lui.

Informations techniques

Producteur

Alexandre Almeida Hotels

Région

Dão et Bairrada

Cépages

Encruzado (Dão), Maria Gomes et Bical (Bairrada)

Mode de Vendange

Manuelle

Fermentation

Barriques en chêne français

Élevage

12 mois dans barriques en chêne français (300 L)

Alcool (%)

13

Alexandre de Almeida, fondateur de la chaîne d'hôtels du même nom, la plus ancienne du Portugal, créa les vins de Bussaco en 1917 lorsqu'il découvrit le concept de cave d'hôtel dans des hôtels européens, notamment ceux de la Côte d'Azur, où il séjourna au cours de ses innombrables voyages. Il eut alors l'idée de créer sa propre cave dans le Palace Bussaco et de se lancer dans la vinification de ceux qui allaient devenir les magnifiques « vins de Bussaco ».

C'est ainsi que s'ouvrit, au début du XXème siècle, l'une des pages les plus intéressantes du vin portugais. La naissance d'un vin qui allait devenir une icône, un véritable objet de convoitise, mais qui a toujours été délibérément éloigné des projecteurs. Alexandre de Almeida, son créateur, adopta le concept qui consiste à allier l'hôtellerie de luxe et une cave avec son propre vin. Si nous regardons en arrière, si nous remontons aux premiers millésimes, nous prenons la mesure de l'importance de cette icône qui a été servie à la table de rois, de reines et de chefs d'État, comme en témoignent les menus fièrement conservés dans l'Hôtel Palace Bussaco. Les vins de Buçaco étaient de véritables objets de culte, réservés à des cercles très restreints, à l'élite. Leurs fantastiques et majestueuses étiquettes reflètent encore de nos jours leur noblesse.

Vinification

Les Buçaco étaient, et sont toujours, vinifiés de la même manière, selon les méthodes d'antan. Les raisins provenant des régions du Dão et de Bairrada garantissent un vin génial, qui évolue magnifiquement en bouteille. Ces vins fermentent et séjournent dans des barriques de chêne français pendant 12 mois.

Notes de dégustation

Ce blanc 2009 est frais, avec un caractère minéral très prononcé. Il présente des notes de pierre, une acidité élevée et une énorme précision. Sa finale est très longue, noble et équilibrée.

« Boire un Buçaco, c'est voyager dans le temps, c'est boire un vin magnifique, créé par Alexandre de Almeida, un visionnaire. Tous les amateurs de vin devraient avoir cette occasion au moins une fois dans leur vie ».

Informations techniques

Producteur

Alexandre Almeida Hotels

Région

Dão et Bairrada

Âge de Vignes

Entre 20 et 40 ans

Cépages

Encruzado, Maria Gomes, Bical

Période de Vendange

septembre 2009

Mode de Vendange

Manuelle

Malolactique

Aucun

Fermentation

Barriques en chêne français

Élevage

12 mois dans barriques en chêne français (300 L)

Alcool (%)

13

Alexandre de Almeida, fondateur de la chaîne d'hôtels du même nom, la plus ancienne du Portugal, créa les vins de Bussaco en 1917 lorsqu'il découvrit le concept de cave d'hôtel dans des hôtels européens, notamment ceux de la Côte d'Azur, où il séjourna au cours de ses innombrables voyages. Il eut alors l'idée de créer sa propre cave dans le Palace Bussaco et de se lancer dans la vinification de ceux qui allaient devenir les magnifiques « vins de Bussaco ».

C'est ainsi que s'ouvrit, au début du XXème siècle, l'une des pages les plus intéressantes du vin portugais. La naissance d'un vin qui allait devenir une icône, un véritable objet de convoitise, mais qui a toujours été délibérément éloigné des projecteurs. Alexandre de Almeida, son créateur, adopta le concept qui consiste à allier l'hôtellerie de luxe et une cave avec son propre vin. Si nous regardons en arrière, si nous remontons aux premiers millésimes, nous prenons la mesure de l'importance de cette icône qui a été servie à la table de rois, de reines et de chefs d'État, comme en témoignent les menus fièrement conservés dans l'Hôtel Palace Bussaco. Les vins de Buçaco étaient de véritables objets de culte, réservés à des cercles très restreints, à l'élite. Leurs fantastiques et majestueuses étiquettes reflètent encore de nos jours leur noblesse.

Vinification

Les Buçaco étaient, et sont toujours, vinifiés de la même manière, selon les méthodes d'antan. Les raisins provenant des régions du Dão et de Bairrada garantissent un vin génial, qui évolue magnifiquement en bouteille. Ces vins fermentent et séjournent dans des barriques de chêne français pendant 12 mois.

Notes de dégustation

Le blanc 2010 est un vin profond, avec des notes grillées très fines et des notes minérales enveloppées d'un arôme frais d'agrumes. En bouche, il se révèle très jeune, vibrant et enveloppant, avec une acidité élevée. Un vin pour les prochaines décennies.

« Boire un Buçaco, c'est voyager dans le temps, c'est boire un vin magnifique, créé par Alexandre de Almeida, un visionnaire. Tous les amateurs de vin devraient avoir cette occasion au moins une fois dans leur vie ».

Informations techniques

Producteur

Alexandre Almeida Hotels

Région

Dão et Bairrada

Âge de Vignes

Entre 20 et 40 ans

Cépages

Encruzado, Maria Gomes, Bical

Mode de Vendange

Manuelle

Malolactique

Aucun

Fermentation

Barriques en chêne français

Élevage

12 mois dans barriques en chêne français (300 L)

Alcool (%)

13

Alexandre de Almeida, fondateur de la chaîne d'hôtels du même nom, la plus ancienne du Portugal, créa les vins de Bussaco en 1917 lorsqu'il découvrit le concept de cave d'hôtel dans des hôtels européens, notamment ceux de la Côte d'Azur, où il séjourna au cours de ses innombrables voyages. Il eut alors l'idée de créer sa propre cave dans le Palace Bussaco et de se lancer dans la vinification de ceux qui allaient devenir les magnifiques « vins de Bussaco ».

C'est ainsi que s'ouvrit, au début du XXème siècle, l'une des pages les plus intéressantes du vin portugais. La naissance d'un vin qui allait devenir une icône, un véritable objet de convoitise, mais qui a toujours été délibérément éloigné des projecteurs. Alexandre de Almeida, son créateur, adopta le concept qui consiste à allier l'hôtellerie de luxe et une cave avec son propre vin. Si nous regardons en arrière, si nous remontons aux premiers millésimes, nous prenons la mesure de l'importance de cette icône qui a été servie à la table de rois, de reines et de chefs d'État, comme en témoignent les menus fièrement conservés dans l'Hôtel Palace Bussaco. Les vins de Buçaco étaient de véritables objets de culte, réservés à des cercles très restreints, à l'élite. Leurs fantastiques et majestueuses étiquettes reflètent encore de nos jours leur noblesse.

Vinification

Les Buçaco étaient, et sont toujours, vinifiés de la même manière, selon les méthodes d'antan. Les raisins provenant des régions du Dão et de Bairrada garantissent un vin génial, qui évolue magnifiquement en bouteille. Ces vins fermentent et séjournent dans des barriques de chêne français pendant 12 mois.

Informations techniques

Producteur

Alexandre Almeida Hotels

Région

Dão et Bairrada

Cépages

Encruzado (Dão), Maria Gomes et Bical (Bairrada)

Mode de Vendange

Manuelle

Fermentation

Barriques en chêne français

Élevage

12 mois dans barriques en chêne français (300 L)

Alcool (%)

13

Alexandre de Almeida, fondateur de la chaîne d'hôtels du même nom, la plus ancienne du Portugal, créa les vins de Bussaco en 1917 lorsqu'il découvrit le concept de cave d'hôtel dans des hôtels européens, notamment ceux de la Côte d'Azur, où il séjourna au cours de ses innombrables voyages. Il eut alors l'idée de créer sa propre cave dans le Palace Bussaco et de se lancer dans la vinification de ceux qui allaient devenir les magnifiques « vins de Bussaco ».

C'est ainsi que s'ouvrit, au début du XXème siècle, l'une des pages les plus intéressantes du vin portugais. La naissance d'un vin qui allait devenir une icône, un véritable objet de convoitise, mais qui a toujours été délibérément éloigné des projecteurs. Alexandre de Almeida, son créateur, adopta le concept qui consiste à allier l'hôtellerie de luxe et une cave avec son propre vin. Si nous regardons en arrière, si nous remontons aux premiers millésimes, nous prenons la mesure de l'importance de cette icône qui a été servie à la table de rois, de reines et de chefs d'État, comme en témoignent les menus fièrement conservés dans l'Hôtel Palace Bussaco. Les vins de Buçaco étaient de véritables objets de culte, réservés à des cercles très restreints, à l'élite. Leurs fantastiques et majestueuses étiquettes reflètent encore de nos jours leur noblesse.

Vinification

Les Buçaco étaient, et sont toujours, vinifiés de la même manière, selon les méthodes d'antan. Les raisins provenant des régions du Dão et de Bairrada garantissent un vin génial, qui évolue magnifiquement en bouteille. Ces vins fermentent et séjournent dans des barriques de chêne français pendant 12 mois.La fermentation malolactique se déroule dans des barriques.

Notes de dégustation

Le Buçaco 2001 est encore jeune, de par ses nombreux arômes primaires, avec l'intensité des fruits alliée à la complexité que les années lui ont garantie sous l'égide des notes de tabac, d'épices et de évocations minérales. Très ferme et structuré, mais extrêmement profond et aux tanins de velours.

Informations techniques

Producteur

Alexandre Almeida Hotels

Région

Dão et Bairrada

Mode de Vendange

Manuelle

Fermentation

Barriques en chêne français

Élevage

12 mois dans barriques en chêne français (300 L)

Alcool (%)

13.5

Alexandre de Almeida, fondateur de la chaîne d'hôtels du même nom, la plus ancienne du Portugal, créa les vins de Bussaco en 1917 lorsqu'il découvrit le concept de cave d'hôtel dans des hôtels européens, notamment ceux de la Côte d'Azur, où il séjourna au cours de ses innombrables voyages. Il eut alors l'idée de créer sa propre cave dans le Palace Bussaco et de se lancer dans la vinification de ceux qui allaient devenir les magnifiques « vins de Bussaco ».

C'est ainsi que s'ouvrit, au début du XXème siècle, l'une des pages les plus intéressantes du vin portugais. La naissance d'un vin qui allait devenir une icône, un véritable objet de convoitise, mais qui a toujours été délibérément éloigné des projecteurs. Alexandre de Almeida, son créateur, adopta le concept qui consiste à allier l'hôtellerie de luxe et une cave avec son propre vin. Si nous regardons en arrière, si nous remontons aux premiers millésimes, nous prenons la mesure de l'importance de cette icône qui a été servie à la table de rois, de reines et de chefs d'État, comme en témoignent les menus fièrement conservés dans l'Hôtel Palace Bussaco. Les vins de Buçaco étaient de véritables objets de culte, réservés à des cercles très restreints, à l'élite. Leurs fantastiques et majestueuses étiquettes reflètent encore de nos jours leur noblesse.

Vinification

Les Buçaco étaient, et sont toujours, vinifiés de la même manière, selon les méthodes d'antan. Les raisins provenant des régions du Dão et de Bairrada garantissent un vin génial, qui évolue magnifiquement en bouteille. Ces vins fermentent et séjournent dans des barriques de chêne français pendant 12 mois.La fermentation malolactique se déroule dans des barriques.

Notes de dégustation

Le Buçaco 2002 présente une belle note de fruits rouges, associée à celles d’épices et de feuilles sèches. Frais et au style élégant. Équilibré et franc, il révèle le meilleur de ce cru. Il connaît actuellement une superbe phase.

Informations techniques

Producteur

Alexandre Almeida Hotels

Région

Dão et Bairrada

Mode de Vendange

Manuelle

Fermentation

Barriques en chêne français

Élevage

12 mois dans barriques en chêne français (300 L)

Alcool (%)

13.5

Alexandre de Almeida, fondateur de la chaîne d'hôtels du même nom, la plus ancienne du Portugal, créa les vins de Bussaco en 1917 lorsqu'il découvrit le concept de cave d'hôtel dans des hôtels européens, notamment ceux de la Côte d'Azur, où il séjourna au cours de ses innombrables voyages. Il eut alors l'idée de créer sa propre cave dans le Palace Bussaco et de se lancer dans la vinification de ceux qui allaient devenir les magnifiques « vins de Bussaco ».

C'est ainsi que s'ouvrit, au début du XXème siècle, l'une des pages les plus intéressantes du vin portugais. La naissance d'un vin qui allait devenir une icône, un véritable objet de convoitise, mais qui a toujours été délibérément éloigné des projecteurs. Alexandre de Almeida, son créateur, adopta le concept qui consiste à allier l'hôtellerie de luxe et une cave avec son propre vin. Si nous regardons en arrière, si nous remontons aux premiers millésimes, nous prenons la mesure de l'importance de cette icône qui a été servie à la table de rois, de reines et de chefs d'État, comme en témoignent les menus fièrement conservés dans l'Hôtel Palace Bussaco. Les vins de Buçaco étaient de véritables objets de culte, réservés à des cercles très restreints, à l'élite. Leurs fantastiques et majestueuses étiquettes reflètent encore de nos jours leur noblesse.

Vinification

Les Buçaco étaient, et sont toujours, vinifiés de la même manière, selon les méthodes d'antan. Les raisins provenant des régions du Dão et de Bairrada garantissent un vin génial, qui évolue magnifiquement en bouteille. Ces vins fermentent et séjournent dans des barriques de chêne français pendant 12 mois.La fermentation malolactique se déroule dans des barriques.

Notes de dégustation

Le Rouge 2004 est un vin d’une grande intensité fruitée et florale, qui rappelle la présence du cépage Touriga Nacional. Encore très jeune et fermé, il a toutefois une très grande profondeur.

Grande profondeur et structure en bouche. Finale longue et puissante.

Informations techniques

Producteur

Alexandre Almeida Hotels

Région

Dão et Bairrada

Mode de Vendange

Manuelle

Fermentation

Barriques en chêne français

Élevage

12 mois dans barriques en chêne français (300 L)

Alcool (%)

13.5

Alexandre de Almeida, fondateur de la chaîne d'hôtels du même nom, la plus ancienne du Portugal, créa les vins de Bussaco en 1917 lorsqu'il découvrit le concept de cave d'hôtel dans des hôtels européens, notamment ceux de la Côte d'Azur, où il séjourna au cours de ses innombrables voyages. Il eut alors l'idée de créer sa propre cave dans le Palace Bussaco et de se lancer dans la vinification de ceux qui allaient devenir les magnifiques « vins de Bussaco ».

C'est ainsi que s'ouvrit, au début du XXème siècle, l'une des pages les plus intéressantes du vin portugais. La naissance d'un vin qui allait devenir une icône, un véritable objet de convoitise, mais qui a toujours été délibérément éloigné des projecteurs. Alexandre de Almeida, son créateur, adopta le concept qui consiste à allier l'hôtellerie de luxe et une cave avec son propre vin. Si nous regardons en arrière, si nous remontons aux premiers millésimes, nous prenons la mesure de l'importance de cette icône qui a été servie à la table de rois, de reines et de chefs d'État, comme en témoignent les menus fièrement conservés dans l'Hôtel Palace Bussaco. Les vins de Buçaco étaient de véritables objets de culte, réservés à des cercles très restreints, à l'élite. Leurs fantastiques et majestueuses étiquettes reflètent encore de nos jours leur noblesse.

Vinification

Les Buçaco étaient, et sont toujours, vinifiés de la même manière, selon les méthodes d'antan. Les raisins provenant des régions du Dão et de Bairrada garantissent un vin génial, qui évolue magnifiquement en bouteille. Ces vins fermentent et séjournent dans des barriques de chêne français pendant 12 mois.La fermentation malolactique se déroule dans des barriques.

Informations techniques

Producteur

Alexandre Almeida Hotels

Région

Dão et Bairrada

Mode de Vendange

Manuelle

Fermentation

Barriques en chêne français

Élevage

12 mois dans barriques en chêne français (300 L)

Alexandre de Almeida, fondateur de la chaîne d'hôtels du même nom, la plus ancienne du Portugal, créa les vins de Bussaco en 1917 lorsqu'il découvrit le concept de cave d'hôtel dans des hôtels européens, notamment ceux de la Côte d'Azur, où il séjourna au cours de ses innombrables voyages. Il eut alors l'idée de créer sa propre cave dans le Palace Bussaco et de se lancer dans la vinification de ceux qui allaient devenir les magnifiques « vins de Bussaco ».

C'est ainsi que s'ouvrit, au début du XXème siècle, l'une des pages les plus intéressantes du vin portugais. La naissance d'un vin qui allait devenir une icône, un véritable objet de convoitise, mais qui a toujours été délibérément éloigné des projecteurs. Alexandre de Almeida, son créateur, adopta le concept qui consiste à allier l'hôtellerie de luxe et une cave avec son propre vin. Si nous regardons en arrière, si nous remontons aux premiers millésimes, nous prenons la mesure de l'importance de cette icône qui a été servie à la table de rois, de reines et de chefs d'État, comme en témoignent les menus fièrement conservés dans l'Hôtel Palace Bussaco. Les vins de Buçaco étaient de véritables objets de culte, réservés à des cercles très restreints, à l'élite. Leurs fantastiques et majestueuses étiquettes reflètent encore de nos jours leur noblesse.

Vinification

Les Buçaco étaient, et sont toujours, vinifiés de la même manière, selon les méthodes d'antan. Les raisins provenant des régions du Dão et de Bairrada garantissent un vin génial, qui évolue magnifiquement en bouteille. Ces vins fermentent et séjournent dans des barriques de chêne français pendant 12 mois.La fermentation malolactique se déroule dans des barriques.

Informations techniques

Producteur

Alexandre Almeida Hotels

Région

Dão et Bairrada

Mode de Vendange

Manuelle

Fermentation

Barriques en chêne français

Élevage

12 mois dans barriques en chêne français (300 L)

Alexandre de Almeida, fondateur de la chaîne d'hôtels du même nom, la plus ancienne du Portugal, créa les vins de Bussaco en 1917 lorsqu'il découvrit le concept de cave d'hôtel dans des hôtels européens, notamment ceux de la Côte d'Azur, où il séjourna au cours de ses innombrables voyages. Il eut alors l'idée de créer sa propre cave dans le Palace Bussaco et de se lancer dans la vinification de ceux qui allaient devenir les magnifiques « vins de Bussaco ».

C'est ainsi que s'ouvrit, au début du XXème siècle, l'une des pages les plus intéressantes du vin portugais. La naissance d'un vin qui allait devenir une icône, un véritable objet de convoitise, mais qui a toujours été délibérément éloigné des projecteurs. Alexandre de Almeida, son créateur, adopta le concept qui consiste à allier l'hôtellerie de luxe et une cave avec son propre vin. Si nous regardons en arrière, si nous remontons aux premiers millésimes, nous prenons la mesure de l'importance de cette icône qui a été servie à la table de rois, de reines et de chefs d'État, comme en témoignent les menus fièrement conservés dans l'Hôtel Palace Bussaco. Les vins de Buçaco étaient de véritables objets de culte, réservés à des cercles très restreints, à l'élite. Leurs fantastiques et majestueuses étiquettes reflètent encore de nos jours leur noblesse.

Vinification

Les Buçaco étaient, et sont toujours, vinifiés de la même manière, selon les méthodes d'antan. Les raisins provenant des régions du Dão et de Bairrada garantissent un vin génial, qui évolue magnifiquement en bouteille. Ces vins fermentent et séjournent dans des barriques de chêne français pendant 12 mois.La fermentation malolactique se déroule dans des barriques.

Notes de dégustation

Le Rouge 2007 est un vin avec un grand caractère de fruit, aux fortes évocations de violettes et aux notes chaudes d'épices. Il se présente toutefois frais et vibrant.

Structuré tout en étant élégant, aux tanins très fins, mais encore très jeunes.

Le temps en bouteille sera bon conseiller.

Informations techniques

Producteur

Alexandre Almeida Hotels

Région

Dão et Bairrada

Mode de Vendange

Manuelle

Fermentation

Barriques en chêne français

Élevage

12 mois dans barriques en chêne français (300 L)

Alcool (%)

13.5

Alexandre de Almeida, fondateur de la chaîne d'hôtels du même nom, la plus ancienne du Portugal, créa les vins de Bussaco en 1917 lorsqu'il découvrit le concept de cave d'hôtel dans des hôtels européens, notamment ceux de la Côte d'Azur, où il séjourna au cours de ses innombrables voyages. Il eut alors l'idée de créer sa propre cave dans le Palace Bussaco et de se lancer dans la vinification de ceux qui allaient devenir les magnifiques « vins de Bussaco ».

C'est ainsi que s'ouvrit, au début du XXème siècle, l'une des pages les plus intéressantes du vin portugais. La naissance d'un vin qui allait devenir une icône, un véritable objet de convoitise, mais qui a toujours été délibérément éloigné des projecteurs. Alexandre de Almeida, son créateur, adopta le concept qui consiste à allier l'hôtellerie de luxe et une cave avec son propre vin. Si nous regardons en arrière, si nous remontons aux premiers millésimes, nous prenons la mesure de l'importance de cette icône qui a été servie à la table de rois, de reines et de chefs d'État, comme en témoignent les menus fièrement conservés dans l'Hôtel Palace Bussaco. Les vins de Buçaco étaient de véritables objets de culte, réservés à des cercles très restreints, à l'élite. Leurs fantastiques et majestueuses étiquettes reflètent encore de nos jours leur noblesse.

Vinification

Les Buçaco étaient, et sont toujours, vinifiés de la même manière, selon les méthodes d'antan. Les raisins provenant des régions du Dão et de Bairrada garantissent un vin génial, qui évolue magnifiquement en bouteille. Ces vins fermentent et séjournent dans des barriques de chêne français pendant 12 mois.La fermentation malolactique se déroule dans des barriques.

Notes de dégustation

Le rouge 2009 est un vin profond, qui reflète l'élégance du Touriga Nacional du Dão et la fraîcheur et la vigueur de la Baga de Bairrada. Avec ses arômes de fruits noirs, il se montre légèrement rustique et complexe, et présente un énorme potentiel de vieillissement.

« Boire un Buçaco, c'est voyager dans le temps, c'est boire un vin magnifique, créé par Alexandre de Almeida, un visionnaire. Tous les amateurs de vin devraient avoir cette occasion au moins une fois dans leur vie ».

Informations techniques

Producteur

Alexandre Almeida Hotels

Région

Dão et Bairrada

Cépages

Baga (Bairrada), Touriga Nacional (Dão e Bairrada)

Période de Vendange

septembre 2009

Mode de Vendange

Manuelle

Malolactique

Barrels

Fermentation

Barriques en chêne français

Élevage

12 mois dans barriques en chêne français (300 L)

Alcool (%)

13.5

Since the beginning, in 1917, this wine was designed to be a traditional blend of two regions, Dão and Bairrada. From Dão, the grape is Touriga Nacional and from Bairrada, Baga.

The grapes are fermented separately. The ageing takes up to 12 months in 50% new

300L french barrels and 50% used barrels (2nd year). The wine is usually released 4 years after bottling.

Vinification

En 2010, on a choisi de mettre en bouteille ce vin issu de la Vinha da Mata, une vigne particulière de la région de Bairrada, située en plein cœur de la forêt de Buçaco. Son embouteillage n'a lieu que lors des années exceptionnelles. Le vin fermente et séjourne dans des barriques de chêne français pendant 12 mois. La fermentation malolactique se déroule dans des barriques.

Notes de dégustation

Le Vinha da Mata 2010 est un vin vigoureux doté d'un profil aromatique complexe. Dévoilant des arômes de fruits noirs et de fleurs accompagnés de belles notes grillées, c'est un vin structuré, avec des tanins à la fois présents et très fins. Complexe et intense, il se termine sur une finale très longue. Un vin fait pour durer.

« Boire un Buçaco, c'est voyager dans le temps, c'est boire un vin magnifique, créé par Alexandre de Almeida, un visionnaire. Tous les amateurs de vin devraient avoir cette occasion au moins une fois dans leur vie ».

Informations techniques

Producteur

Alexandre Almeida Hotels

Région

Bairrada

Âge de Vignes

Entre 20 et 40 ans

Cépages

70% Baga, 30% Touriga Nacional

Période de Vendange

septembre 2010

Mode de Vendange

Manuelle

Malolactique

Barrels

Fermentation

Barriques en chêne français

Élevage

12 mois dans barriques en chêne français

Alcool (%)

13.5